Site de l'académie de Versailles

Accueil > 3- Disciplines > SCIENCE ET TECHNOLOGIE 6ème > Activités réalisées au cours des années passées > Les élèves de 6e4,5 et 6 sont allés voir le film Les Saisons

Les élèves de 6e4,5 et 6 sont allés voir le film Les Saisons

lundi 21 mars 2016

Les élèves de 6ème6, journalistes cinématographiques

Après avoir assisté à la diffusion du film LES SAISONS, les élèves ont discuté de leurs impressions et deux élèves Adja Fall et Salamata Mangane ont été choisies par le groupe pour rédiger un article sur le film.

Le Film Les Saisons

par Salamata et Adja, pour les élèves de 6e6

"Les élèves de 6ème4, 6ème5, 6ème6 sont allés au cinéma Frédéric Dard pour voir le film Les Saisons de Jacques Perrin.
Le film parlait de la vie des animaux avant puis lors de l’impact des hommes.

L’histoire commence il y a 20 000 ans, l’Europe était gelée. Puis le climat s’est réchauffé, la forêt a recouvert l’Europe, des animaux sauvages y vivaient. Le film montre différentes formes de vie de la forêt, saison après saisons. On y découvre les péripéties des animaux et à la fin l’impact des humains qui avec leurs travaux ont détruit l’habitat de ces animaux.

La Morale

Ce film montre que l’Homme est responsable de l’habitat des animaux. Il nous montre qu’il faut respecter les animaux. On leur enlève leur peau, leur forêt, leurs défenses (pour faire de l’ivoire), leurs espaces et bien d’autres choses. Nous utilisons les animaux pour notre propre intérêt. Nous devons regretter ce que nous avons fait à la nature pour mieux la protéger maintenant.

A la fin nous nous sommes posés ces questions :

- Faut-il ne plus manger de viande (par exemple les lapins élevés en cage) ?
Notre réponse : pour survivre non, pour éviter d’être cruel oui *

- S’il on modifie les chaînes alimentaires en tuant les prédateurs que se passe-t-il ?

*Mme Hervé : on peut respecter les animaux et les manger sans être cruel, à condition de ne pas les faire souffrir et de leur donner l’espace et les contacts sociaux dont ils ont besoin pendant leur vie.


Quelques ressentis des élèves de 6ème6 :

  • Ce que j’ai aimé :

"Les courses poursuites, les batailles des animaux pour prendre le contrôle du groupe, les paysages" (Yohann) ;

"Découvrir la vie des animaux, la beauté de la nature, grâce à ce film j’ai voyagé !" (Lina) ;

"Les bagarres, les courses poursuites, les langages des animaux"(Mehdi) ;
"J’ai aimé quand les animaux défendaient leur place dans le groupe ou leur territoire, les courses poursuites, découvrir des animaux trop mignons"(Aïssatou) ;

"J’ai aimé quand les animaux se battaient, le passage quand il y avait la guerre [1ère guerre mondiale 1914-1918] et que le soldat dessinait un oiseau, j’ai aimé quand le narrateur explique les saisons" (Yahdih)
"J’ai aimé les bagarres entre les chevaux, les cerfs et les ours." (Aminatou)

"J’ai aimé la bagarre des deux chevaux pour être le chef, découvrir la vie des animaux à chaque saison, les animaux qui s’aident" (Amina)
"J’ai aimé tout dans Les Saisons, surtout le combat des chevaux et la chasse des loups" Youssouf

  • Ce que j’ai ressenti :

"De la tristesse pour les animaux qui ont perdu leur maison, de l’impatience pendant les combats, de l’étonnement en découvrant les paysages et les différents animaux" (Yohann) ;

"De la douleur de voir les animaux être tués par les êtres humains, de la surprise de voir les animaux se battre, de la satisfaction d’avoir appris des choses sur la nature et les animaux" (Lina) ;

"Du rire, du suspens, de la peine pour les louveteaux lorsque le lynx les poursuit pour les manger" (Mehdi) ;

"De la tristesse quand les animaux se sont faits retirer leur maison, de la joie quand il(?) à réussi à s’enfuir, du suspens pendant les courses pour savoir si les proies allaient s’en sortir" (Aïssatou) ;

"Avec les bagarres j’ai bien rigolé. J’ai ressenti de la tristesse quand les loups ont mangé le sanglier et j’ai eu une grosse émotion sur l’ensemble du film, c’est la peine car les humains ont détruit l’univers de ces animaux." (Aminatou)

"De la tristesse quand ils abattent les arbres, du suspens quand les chevaux se sont bagarrés pour savoir qui allait gagner, de la peine quand les loups chassaient et mangeaient les autres animaux" (Amina) ;

"De la peine pour le phacochère (-> Mme Hervé : Sanglier) et de la joie pendant la bagarre des chevaux et de l’excitation pendant la bagarre des ours" (Youssouf).


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Jules Verne-Les Mureaux (académie de Versailles)
Directeur de publication : P.A Clément